Travailler pendant ma retraite : mode d’emploi

Alors que certains jeunes retraités n’aspirent qu’au changement de rythme et au farniente, de plus en plus de salariés décident aujourd’hui de continuer à travailler. Ils souhaitent encore relever des défis et perfectionner leurs compétences, ou craignent une baisse de leur pouvoir d’achat, malgré leur Plan d’Épargne retraite, et un isolement social. Pour ceux-là, de nombreuses solutions existent, qu’il peut être intéressant de combiner avec un portage salarial. Alors, comment peut-on concrètement travailler à la retraite ? Suivez le guide !

Travailler pendant ma retraite : mode d’emploi

Le cumul emploi-retraite, qu’est-ce que c’est ?

Le cumul emploi-retraite est une solution qui permet aux retraités du régime général de reprendre une activité professionnelle et de combiner leur revenu d’activité avec leur pension de retraite. Vous devez préalablement avoir mis fin à l’ensemble de vos activités professionnelles, sauf quelques exceptions (activités littéraires, artistiques, juridictionnelles, scientifiques, etc.). 

Deux régimes coexistent, selon que le retraité perçoit sa retraite partiellement ou en totalité.

Le cumul emploi-retraite total, lors duquel vous pouvez cumuler entièrement vos pensions de base et complémentaire avec vos revenus professionnels. Pour en bénéficier, vous devez :

  1. Avoir fait valoir votre droit à la retraite de base et complémentaire auprès de l’ensemble des caisses auxquelles vous avez cotisé, même à l’étranger (sauf si vous ne pouvez pas la prendre au même âge qu’en France) ;
  2. Respecter les conditions d’âge et de durée d’assurance (il s’agit du nombre de trimestres requis en fonction de votre âge).

Le cumul emploi-retraite partiel est possible si les conditions ci-dessus ne sont pas réunies. Dans ce cas, il vous faut faire quelques calculs. La somme des montants de vos pensions de retraite de base et complémentaire et de votre salaire mensuel d’activité soumis à la CSG ne doit pas excéder le montant le plus important entre :

Si cette somme ne respecte pas ce plafond, le montant de votre pension de retraite de base est diminué du montant du dépassement. Par ailleurs, si vous choisissez de continuer à travailler pour votre ancien employeur, la loi vous oblige à respecter un délai de carence de 6 mois. Une dérogation est toutefois accordée aux indépendants souhaitant poursuivre leur activité. 

  1. 160% du SMIC ;
  2. La moyenne des salaires reçus lors des trois derniers mois d’activité qui ont précédé votre entrée en retraite. 

Allier cumul emploi-retraite et portage salarial, une opportunité à ne pas manquer

Que vous ayez droit au cumul emploi-retraite illimité ou partiel, vous pouvez reprendre une activité en portage salarial. Pour ce faire, vous devez en informer la caisse de retraite à laquelle vous avez été affilié. 

Si vous respectez les conditions du cumul total, il vous suffit d’envoyer l’adresse et le nom de votre société de portage, la date de début de votre activité ainsi qu’une déclaration sur l’honneur qui énumère les régimes dont vous avez dépendu et qui certifie la liquidation de vos pensions. 

Si vous êtes au contraire soumis au cumul emploi-retraite partiel, il faut savoir que d’autres documents sont requis : nature et montant de la rémunération perçue dans le cadre du portage, régime de Sécurité sociale d’affiliation, ainsi que les bulletins de salaire des trois derniers mois d’activité et les noms et adresses des caisses de retraite vous versant une pension. 

Bref, opter pour une société de portage à la retraite apporte de vrais avantages. Les employeurs qui hésitent à embaucher en CDI y trouvent leur compte en payant à la prestation, tandis que le retraité n’a pas à s’occuper de toutes les formalités administratives, à la différence du statut d’indépendant. Par ailleurs, exit le délai de carence de six mois en cas de cumul partiel, puisque vous êtes officiellement employé de la société de portage. 

Comment bénéficier de la retraite progressive ?

La retraite progressive est un système qui permet aux retraités de percevoir une partie de leur pension de retraite tout en exerçant une activité à temps partiel. Pour en bénéficier, vous devez : 

  • Avoir au moins 60 ans ;
  • Réunir 150 trimestres au moins dans l’ensemble de vos régimes de retraite de base ;
  • Exercer une (ou plusieurs) activités à temps partiel, dont la somme des heures doit être comprise entre 40 et 80% de la durée du travail applicable dans votre ou vos entreprises, ou dans votre profession.

Allier les avantages de la retraite progressive et du portage salarial

Les avantages de la retraite progressive sont d’abord humains. Le lent ralentissement de l’activité permet en effet de s’acclimater plus facilement à ce changement brusque de vie que constitue la retraite. Son accès est aussi très simple, puisqu’une simple demande suffit au salarié pour accéder à ce régime. La notice correspondante est téléchargeable sur le site Lassuranceretraite.fr. Cette solution n’est pas figée, puisque l’employé peut, chaque année, réviser son temps de travail à la baisse ou à la hausse après discussions avec l’employeur. 

Du côté financier, la retraite progressive est l’une des solutions à envisager pour réduire votre activité sans réduire votre salaire. C’est en effet la pension de retraite qui vient compenser la baisse de revenus. Par exemple, si vous décidez de ne travailler que 75% du temps, le régime des retraites vous versera une compensation égale à 25% de la retraite que vous auriez dû toucher. Le bénéficiaire de la retraite progressive cumule encore des droits de retraite, et peut donc envisager de cumuler des trimestres supplémentaires pour viser une surcote. Les cotisations seront cependant de fait moins élevées, car le salaire sur lequel elles sont indexées n’est pas à temps plein. 

Le régime de la retraite progressive, qui devrait être étendu lors d’une réforme en 2022, est donc l’assurance de s’habituer doucement à la retraite. Si vous décidez d’opter également pour le portage salarial, vous bénéficierez de tous ses avantages : protection sociale, assurance chômage, plus de gestion administrative, etc.

Vous êtes indépendant ?

Notre société de portage salarial est à votre service. Notre mission consiste à vous faire profiter de chaque opportunité : conseils, formations, assurances RC Pro, offres de mission et bien plus.

Prenez rendez-vous
Hiscox
Peps
Axa
Gerep
Tim Free
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site et analyser l'utilisation du site. Pour plus d'informations, voir notre politique relative aux cookies.
Cookies